L'accord canadien illustre brutalement la perte de valeur du secteur du CBD